Les concept d’organisation et l’école classique


Les concept d’organisation et principes de coordination au sein l’entreprise

Dans cette première partie résumée de la théorie des organisations on va parler des concepts d’organisation et principes de coordination au sein l’entreprise. L’organisation d’une entreprise est Un ensemble des moyens techniques et humains structurés et coordonnés pour œuvrer vers un objectif commun. C’est une institution sociale entant que système organisé, chaque système est composé de sous-systèmes en interaction.

Les principales fonctions d’une entreprise : Fonction de direction :

x S’informer : rassembler toutes les données indispensables à la prise de décision,

x Décider : intégrations de conséquences chiffrable et non chiffrable,

x faire Comprendre : diffusion des informations nécessaires pour une exécution efficace des actions décidées,

x faire pouvoir : donner aux niveaux hiérarchiques concernés les moyens et les connaissances et le savoir-faire nécessaire pour la réalisation des actions décidées,

x faire vouloir : la motivation de personnel,

x Contrôler :assurer la bonne exécution des actions décidées) Fonction de distribution :

x fonction études et prospection commerciale : l’étude de Marché, la motivation de la clientèle.

x fonction administration des ventes : traitements des informations relative au prix, la gestion des commandes des Clients.

x fonction après vente : réparation d’un produit défectueux, formation des utilisateurs.

x fonction de publicité et promotion : les actions qui développe le réseau de distribution). Fonction de Production :

x fonction études des méthodes : préparation des éléments de fabrication.

x fonction de Production : les activités de planification et de contrôle de l’avancement des opérations de fabrications.

x fonction de fabrication : l’utilisation des moyens techniques.

x fonction contrôle de qualité : assurer au produit les performances de l’utilisation selon les normes exigées par les clients, et respect des normes de qualité). Fonction logistique :

x fonction d’approvisionnement : procurer à l’Entreprise les matières dont elle a besoin

x fonction équipement : procure à l’Entreprise le matériel et l’équipement nécessaire

x fonction de gestion de personnel : procurer le personnel nécessaire en Quantité et en qualité

x fonction financière : maitriser la situation financière et économique de l’Entreprise

x fonction recherche et développement : création de nouveau produit, et amélioration des produits déjà existent) . Organigramme et modes de coordinations et composantes d’une Organisation et la Coordination des taches: Définition d’organigramme : une représentation graphique de la structure interne de L’entreprise.

Les modes de coordination :

1. Coordination verticale :

L’autorité, la délégation de l’autorité, La responsabilité, la parité, Hiérarchie, L’étendue de la responsabilité.

2. Coordination Horizontale

: elle désigne l’entrecroisement des unités et des sous-unités de l’organisation en vue de l’intégration des activités dissemblables destines à la realisaion d’un objectif commun. -Les Composantes d’une Organisation : Les cinq éléments de base d’une Organisation de H.Mintzberg ;

1. Le Centre opérationnel : regroupe l’ensemble des membres et des moyens dont le travail est lié directement à la Production des biens et services.

2. Le Sommet Stratégique : 1

. La Supervision directe (Le Contrôle), 2

. La gestion de relation avec l’Environnement, 3.

Le Développement de la stratégie.

3. La ligne hiérarchique : liaison entre le sommet stratégique et le centre opérationnel 4

. La technostructure : regroupe des spécialistes de conseil, elle analyse, planifier et contrôle de travail (Directeur R.H). 5

. Les unités fonctionnelles : des unités chargées de gérer les facteurs de production (finance, approvisionnement,..) -Mécanismes de coordination des taches:

1. La supervision directe.

2. La standardisation des procèdes de travail.

3. La standardisation des produits ou des résultats.

4. La standardisation de qualification.

5. L’ajustement mutuel

L’école classique

Dans la première partie on a abordé des idées résumées sur le concept d’organisation et les principes de coordination au sein de l’entreprise. Dans cet article on va parler en résumé de l’école classique.

I-Le Contexte Conjoncturel :

x La révolution industrielle : 18ème siècle, Concentration des moyens de production.

x Le Secteur industriel : attire une main d’œuvre agricole nombreuse et mal adapté.

Postulats : x L’homme est un être logique et raisonnable, il est naturellement paresseux et fraudeurs, motivé uniquement par le Salaire, il exerce les tâches simples.

x L’E/se est un Système, fermé, rationnelle, mécaniste, la productivité est la mesure de l’efficacité

x Il existe un modèle idéal d’organisation (One Best way) de Production.

x L’efficacité repose sur une division des tâches.

A.Taylor : 1856-1930 ingénieur, fondateur de l’école classique de management (Gestion Scientifique de travail), Taylor et Fayol cherchent de dégager les règles à respecter pour gérer d’une façon optimale une entreprise.

1. Ces Théories :

A) Le Scientisme : La Science peut résoudre tous les Problèmes

B) La gestion de production est inefficace : encadrement incompétent, Les salariés limitent leurs volume de production et cherche à travailler le moins possible.

2. Ces méthodes : Taylor cherche à remplacer la gestion quotidienne inefficace par un système Cohérant et y former le personnel.

3. Ces Principes : -Division verticale de travail : il faut décharger l’ouvrier de toute initiative,

-Division Horizontale de travail : tâches spécialisées et le travail est parcelliser (diviser) (One Best Way),

-Un travail contrôler : par la mise en place des contremaîtres (8 pour un salarié) qu’ont une fonction spécifique (entretien, Contrôle,..),

-Le Salaire au rendement : pour motiver le salarié et garantir une Productivité. Avantage :

x Les principes de Taylor sont efficaces en ce qui concerne la préparation et l’adaptation de l’ouvrier à une tâche déterminée.

x La communication est rapide.

x L’information est spécialisée.

x On a recours à des spécialistes. Limite :

x Dilution de l’autorité et de la responsabilité.

x Difficultés de coordination car chacun envisage le fonctionnement de l’entreprise du seul point de vue de sa fonction.

x Lacunes dues au risque de non-exécution de certaines fonctions.

x Faible mobilité du personnel.

x Risque de conflit d’autorité. Critique :

x séparation conception-exécution.

x La division excessive du travail, les tâches répétitives, monotones, aliénantes.

x L’idée que l’individu n’est motivé que par l’argent.

B.Fayol : ingénieur français, les 5 principes universels sur les quels doivent reposer l’administration et le fonctionnement d’une Organisation(POCCC),

P : Prévoir et planifier,

O : Organiser l’allocation des ressources (rationalisation),

C : Commander, C : Coordonner, C : Contrôler.

x Unité de Commandement pour chaque Salarié (Un Seul Chef)

x Unité de direction pour l’Organisation

x La Division de travail

x La responsabilité et l’initiative

x The Right Man in the Right Place Objectifs : Créer une Science de gestion des entreprises qui serait universelle, pour lui il y a 6 fonctions :

1. Fonction technique (toute opération de production et de transformation)

2. Fonction Commerciale (Achat, Vente, échange).

3. Fonction de Sécurité (Les opérations qui visent la protection des hommes et des biens)

4. Fonction Comptable (la comptabilité)

5. Fonction financières (les opérations de recherche et usage optimum des capitaux) 6. Fonction administrative (POCCC)

NB : La Fonction administrative est la plus importante pour Fayol, car c’est la seule qu’un dirigent ne peut déléguer,

 

LYAKINE ABDELLALI


اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*

x

‎قد يُعجبك أيضاً

Paiement mobile : comment ça marche

Paiement mobile : comment ça marche LA PLATEFORME «M-WALLET» OPÉRATIONNELLE DÈS FIN NOVEMBRE 2018. UNE ...